Relance des expérimentations IPAUP-93

Au printemps de l’année dernière, le collectif débutait sa première année d’expérimentation dans 4 jardins de Seine-Saint-Denis. Elles redémarrent ce mois-ci pour la deuxième année !


Vue des 15 placettes du Sens de l’Humus à Montreuil


Le collectif IPAUP entame une deuxième année d’expérimentation autour de techniques de reconstruction de sols, les « Technosols », ces sols artificiels composés de matière organique et minérale, comme potentielle solution pour cultiver sur des sols pollués.


Pour rappel, les sites d’expérimentation sont comparés chaque année durant 3 ans, afin de répondre à plusieurs questions : sur quel type de sol les plantes poussent-elles le mieux ? dans quel type de sol les ETM contaminent-ils plus les plantes ? Vaut-il mieux cultiver certains légumes que d’autres ?


Sol témoin Apport de compost Technosols



Lancement de la nouvelle saison

Suite à un séminaire en février 2022, les acteurs.trices se sont accordés pour reconduire le même protocole expérimental.


Les étapes des dernières semaines ont été les suivantes :

  1. Désherbage des parcelles (entre et dans les placettes)

  2. Prélèvement d’échantillon de sols pour mesurer certains paramètres physico-chimiques : humidité, température, densité des différents substrats. Ces données sont importantes à relever et comparer car elles ont une incidence directe sur l’activité biologique du sol et la croissance des plantes, qui peut différer selon le substrat. Les prélèvements ont également servi à mesurer la capacité de rétention en eau de chaque échantillon. Les carottages permettront d’étudier les propriétés agronomiques des substrats.


Désherbage Mesure des paramètres physico-chimiques Prélèvements d'échantillons


Ces sessions de préparation des placettes ont été l’occasion de présenter de nouveau le projet aux salarié.e.s, bénévoles et jardinier.es, des associations et leur proposer de participer aux prochaines étapes de plantation des cultures.


Et les résultats de la première année d’expérimentation ?

Patience, patience… les résultats sont actuellement en cours d’analyse par l’équipe de chercheurs.ses de iEES-Paris. A suivre !


Prochaines étapes

La prochaine étape portera sur la plantation des différents légumes retenus (tomates, carottes, persil, salade et oignons), fin avril et fin mai, avec les usager.es des jardins. Le Sens de l’Humus s’est chargé de passer les commandes et de réaliser les semis sous serre pour l’ensemble des placettes.


Réalisation des semis de persil au Sens de l’Humus


Si vous passez dans ces jardins, n’hésitez pas à venir découvrir ou participer à l’expérience ! Un cycle de rencontres en mai et juin à l’Ile-Saint-Denis, Bobigny et Aubervilliers vous permettra également d’en apprendre plus sur le projet !