Vernissage de l'exposition "Constellation de sols", par Anaïs Tondeur

Lors de la nuit de idées organisée le 30 janvier 2020, le LAB3S et l'IRD inauguraient l'installation artistique sur les sols créée par l'artiste plasticienne Anaïs Tondeur en collaboration avec les chercheurs de l'IRD.



A l’intersection entre l’art contemporain, la pédologie et l’anthropologie, le projet d’exposition

CONSTELLATION DE SOLS retrace les lignes de connexions entre sols, plantes et humains, via

différentes géographies et temporalités. Le premier volet de ce projet prend la forme d’une installation : LA PESÉE DU MONDE, une suspension d’échantillons de sol prélevés par les équipes de l’IRD à travers les monde depuis le début de l’histoire de l’Institut.


Afin de réaliser cette installation, l'artiste a fait appel aux chercheurs afin de retrouver :

- des échantillons de sols avec l’indication des lieux et dates de prélèvement ;

- les références d’échantillons stockés dans les sous sols de l’IRD ;

- un souvenir lié à un de ces échantillons notamment sous forme de texte, photographie, fragment de carte ou par exemple croquis.


« Cette installation présente le premier volet d’une recherche interdisciplinaire se donnant pour horizon de raconter des histoires de sols, en tentant de capter les non-humains de ces milieux, raconter leur intensité, leur rôle et la façon dont ils bousculent des vies mais aussi dont ils commencent à manquer. Cette recherche s’inscrit dans une démarche de décentrement, qui peut-être nous aidera à percevoir à quel point nous ne sommes qu’un fragment dans un ensemble, et non inscrit dans une relation d’appropriation et de maitrise des sols, des mondes végétal ou animal… » Anis Tondeur.


Lors du vernissage, Georges De Noni, ancien délégué régional de l’IRD en Île-de-France, et Anaïs Tondeur sont revenus sur la génèse de cette installation et la proposition de l'artiste. Henri Robain, pédologue, directeur de recherche à l’IRD, a témoigné avec beaucoup d'émotions de l'histoire de ces échantillons de sols pour les chercheurs du campus. L'exposition est ouverte au public sur réservation.


En parallèle de cette exposition, Anaïs Tondeur a travaillé avec des jeunes de Bondy autour de dessins issus de l’atelier arts et sciences autour de la vie dans les sols « Les souffles de l’Edaphon  : Histoires du ver qui entendait les pas d’un enfant ». Durant cet atelier l’artiste Anaïs Tondeur a entrainé les élèves d’une classe de CE1 de l’école Boulloche de Bondy à un renversement des points de vue. Les élèves se sont plongés dans la vie des sols par la perspective de l’édaphon : les plantes et les animaux présents dans les sols. Ils ont pris les lombrics comme guides à travers les dynamiques complexes du sol. Les dessins ont été présentés lors de la nuit des idées le 30 janvier 2020.








À l'initiative d'Est Ensemble et de l'Institut de Recherche pour le Développement, le Laboratoire Sols Savoirs Saveurs fédère chercheurs, collectivités territoriales et acteurs de l'économie sociale et solidaire de l'Est parisien pour apporter des solutions aux défis de la transition écologique, l'agriculture urbaine et l'alimentation durable pour tous. 

Campus de l'innovation, 32 avenue Henri Varagnat 93140 Bondy l contact@lab3s.fr 

© 2020 LAB3S Sols Savoirs Saveurs