[Recrutement] Stage de recherche-action

Diversité des pollinisateurs et service de pollinisation en zone urbaine



Niveau : Master 2 ou 3ème année École Ingénieur

Lieu du stage : Centre IRD, Délégation régionale Île-de-France, 32 Avenue Henri

Varagnat, 93140 Bondy

Encadrement : Fabrice Requier (UMR EGCE), Karim Daoud (Laboratoire Régional

de Suivi de la Faune Sauvage) et Pauline Sy (Lab3s)

Période – Durée : 6 mois (2021)


Contexte

Près de 90% des espèces de plantes à fleurs sont pollinisées par des animaux,

principalement des insectes tels que les abeilles (Ollerton et al. 2011). Ces plantes à

fleurs sont essentielles au fonctionnement des écosystèmes et garantissent, par

exemple, la régulation de la qualité de l'air, de l'eau douce et du climat, et

l'approvisionnement en fibres, bois ou médicaments. Par ailleurs, 5 à 8% de la

production agricole mondiale destinée à l’alimentation humaine est directement

attribuable à la pollinisation par les insectes, service estimé entre 235 à 577 milliards

de dollars annuellement (Potts et al. 2016). L’importance du service de pollinisation

est donc connue à la fois pour des enjeux de conservation de la biodiversité et de

sécurité alimentaire en milieux naturels et agricoles. Les milieux urbains manquent

dans ces estimations, pourtant, ces habitats anthropisés sont en expansion et

recouvrent des enjeux environnementaux considérables (Barot et al. 2019).


Des études récentes évoquent la présence d’une large diversité d’insectes pollinisateurs

à conserver en milieux urbains (Geslin et al. 2013, 2015, Fortel et al. 2014, Turo et

al. 2020), alors que l’essor de l’apiculture citadine pourrait avoir des effets néfastes

sur ces populations de pollinisateurs sauvages (e.g. Geslin et al. 2017, Ropars et al.

2019, Stevenson et al. 2020). Etudier le service de pollinisation rendu par ces

pollinisateurs gérés et sauvages sur la production maraichère citadine semble donc

de première importance pour des enjeux tant fondamentaux que appliqués en

écologie urbaine.


Objectifs

Ce stage vise à étudier la diversité des insectes pollinisateurs et le service de

pollinisation dans l’Est Parisien. Le/la stagiaire mènera des suivis de terrain sur deux

sites d’étude, le campus IRD de Bondy et le bois de Bondy, en collaboration avec les

acteurs locaux. Ces deux sites adjacents comprennent à la fois ruchers apicoles et

production maraichère citadine. Des collectes d’insectes pollinisateurs (ex. : capture

filet, tente malaise, hôtel à insectes) ainsi que des expérimentations de pollinisation

(méthode d’exclusion par ensachement) seront menés le long l’un gradient de

distance aux ruchers. Ce design expérimental permettra d’étudier l’effet potentiel de

l’abondance en abeilles gérées sur les pollinisateurs sauvages, tant sur la diversité

spécifique que sur la fonction de pollinisation en milieux urbains Le/la stagiaire aura

également l’occasion de présenter son expérimentation auprès du grand public, au

cours d’une ou plusieurs sessions de visite organisée par le LAB3S sur le campus, dans

l’objectif général de divulgation des connaissances, l’éducation et l’interaction entre

science et citoyens ; un enjeux clé dans les socio-écosystèmes.


Compétences requises

- Compétences en analyses statistiques (GLMM), maîtrise du logiciel R (www.rproject.

org) ;

- Connaissances en écologie des communautés ;

- Goût pour l’expérimentation de terrain ;

- Rigueur, autonomie, sens relationnel ;

- Capacités rédactionnelles ;

- Connaissances en botanique et entomologie seront un plus.


Conditions d’accueil

La gratification selon réglementations en vigueur. Le ou la stagiaire sera basé(e) au

Centre IRD, Délégation régionale Île-de-France, à Bondy. Possibilité de logement sur

place (430 €/mois). Les expérimentations de terrain se dérouleront sur le campus.

Des échanges réguliers seront organisés avec l’équipe d’encadrement pendant la

durée du stage.


Modalités de candidature

Adresser par voie numérique une lettre de motivation et un CV à Fabrice Requier

(fabrice.requier@egce.cnrs-gif.fr).


Pour en savoir plus sur le contexte du projet : https://www.lab3s.fr/pollinisation-et-biodiversite



À l'initiative d'Est Ensemble et de l'Institut de Recherche pour le Développement, le Laboratoire Sols Savoirs Saveurs fédère chercheurs, collectivités territoriales et acteurs de l'économie sociale et solidaire de l'Est parisien pour apporter des solutions aux défis de la transition écologique, l'agriculture urbaine et l'alimentation durable pour tous. 

Campus de l'innovation, 32 avenue Henri Varagnat 93140 Bondy l contact@lab3s.fr 

© 2020 LAB3S Sols Savoirs Saveurs