Pollinisation et biodiversité dans l'Est parisien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le service de pollinisation est essentiel en milieux naturels et agricoles à la fois pour des enjeux de conservation de biodiversité mais aussi de sécurité alimentaire. En effet, 5 à 8% de la production agricole mondiale destinée à l’alimentation humaine est directement attribuable à la pollinisation par les insectes. Or, en milieu urbain où les habitats anthropisés sont en expansion, la présence d'espaces verts, de fleurs à butiner et donc de pollinisateurs est menacée. Dès lors, comment assurer une pollinisation de qualité dans les jardins partagés de Seine-Saint-Denis, où on observe un développement important de projets d'agricultures urbaines ?  De plus, alors qu'une des solutions avancées pour lutter contre le phénomène d'effondrement des colonies d'abeilles domestiques en milieu urbain est l'apiculture urbaine, cette pratique pourrait avoir des effets néfastes sur les populations de pollinisateurs sauvages. L'étude du service de pollinisation rendu par les pollinisateurs gérés et sauvages sur la production maraichère citadine semble donc de première importance pour des enjeux tant fondamentaux, qu'appliqués en écologie urbaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce contexte, l'IRD, le LAB3S et le LRSFS conduisent un projet de recherche-action visant à améliorer les connaissances sur les liens entre abeilles domestiques et pollinisateurs sauvages et évaluer les services écosystémiques rendus par les pollinisateurs dans les potagers urbains de l'Est Parisien. L'étude est menée sur deux sites d'études : le campus IRD de Bondy et le bois de Bondy, en collaboration avec les acteurs locaux. Ces deux sites adjacents comprennent à la fois des ruchers apicoles et des zones de production maraichère citadine.

 

Concrètement, cette étude doit permettre d'apporter des pistes de réflexion à plusieurs questions : la présence de ruche affecte-t-elle la présence de pollinisateurs ? Les pollinisateurs sauvages sont-ils plus abondants loin des ruchers ? Quels sont les services de pollinisations rendus par les pollinisateurs sauvages ? Les pollinisateurs améliorent-ils la production potagère ?

Une abeille apis mellifera au jardin pédagogique du LAB3S

Mené en partenariat avec :